Mettez vous au parfum des...

              Seringats ! 


    Seringat : Philadelphus
    (nom commun français) : ( nom scientifique international).

                                                              

Philadelphus 'Hidden Blush'

1/Le Seringat » viendrait de seringue 

Le nom originel « Seringat » viendrait de seringue et de la capacité, après évidage de la moelle du seringat, à servir de seringue en tout cas de tuyau qui éventuellement pouvait émettre des sons en soufflant dedans telle une flûte.
Le nom Philadelphus fut donné par le botaniste grec d’origine égyptienne Athénée du nom du roi égyptien Ptolémée Philadelphe et d’une plante d’origine égyptienne venue en Grèce à cette époque.
 
Les origines du nom du seringat se compliquent encore quand Linné prit le nom syringa pour le donner au lilas.
Il faut dire qu’à cette époque, au début du XVIIième siècle, on trouvait ce nom dans Syringa cærulea pour le lilas (Syringa vulgaris), Syringa alba pour le seringat (Philadelphus coronarius) et Syringa Arabica foliis mali arantii, pour le sambac (Jasminum sambac), toutes trois parfumées et venant de la méditerranée plus ou moins proche.
Ce bon Karl nous aurait rendu service en suivant les conventions d’alors et ne conservant seringat pour syringa.

Bref !        Syringa : lilas,      seringat : Philadelphus

 

2/Le Seringat « de chez nous » est  Philadelphus coronarius      

             

                 Philadelphus coronarius ' Variegatus'                                                                                                    Philadelphus coronarius 'Primuliflorus'
    d’origine méditerranéo-caucasienne,

au parfum si puissant que les anglais l'ont appelé "Mock Orange".

3/Les premières introductions de seringats furent nord américaines

Peu odorants pour Philadelphus inodorus, Philadelphus grandiflorus et Philadelphus pubescens puis au contraire bien parfumé pour

         Philadelphus microphyllus

 Il permit aux Lemoine en fin de XIX ème s. ( Nancy) de créer des hybrides encore dignes d’intérêt.



                                 

4 / C’est à cette époque  qu’on importa les espèces chinoises dont

 Deux sont parfumées :  

     Philadelphus purpurascens

                                                                                          

Philadelphus calvescens


et  le voisin  Philadelphus delavayi
Voilà pour quelques espèces originelles… maintenant :

Les hybrides parfumés de seringats :

5/Le  premier hybride fut P. x nivalis. 

obtention de Henri Antoine Jacques en 1835 issu du croisement de P. coronarius par P. pubescens.
 

6/ Les premiers hybrides bien parfumés

sont issus logiquement du croisement de Philadelphus coronarius par Philadelphus microphyllus. Il s’agit de Philadelphus x lemoinei , de Lemoine donc, avec notamment :

Philadelphus lemoinei ‘Avalanche’,

 

   Philadelphus lemoinei ‘Erectus                                                                                                               Philadelphus ‘Gerbe de Neige’

   



                                         et aussi Philadelphus ‘Innocence’,

et encore Philadelphus ‘Manteau d’Hermine’



7/ Philadelphus x polyanthus

(P. x lemoinei x P. insignis) dont le cultivar :

              Philadelphus ‘Norma’                             
                                                                                                                                                                                                Philadelphus 'Mont Blanc'


                          

'









                                                                                 Philadelphus ' Favorite
                                                       




8/ Philadelphus x purpureomaculatus

(P. x lemoinei x P. coulteri)  avec :

        Philadelphus ‘Belle Etoile’                                                                                                                                                      Philadelphus ‘Beauclerck' 

   

Philadelphus ‘Sibylle’...

 9/ P. x virginalis dont :

Philadelphus ‘Albâtre’,
Philadelphus ‘Girandole’ ,
Philadelhus ‘Virginal’
... et

 

       Philadelphus ‘Bouquet Blanc’                                           Philadelphus 'Natchez'

                  

                                                          

 Philadelphus ' Minnesota Snowflake'

                  10/ Voici enfin un tableau regroupant

                                     la palette de la floraison des seringats :

 Philadelphus (Seringats) Fleurs et parfums  

Caractéristiques

Parfum

Duplicature

Précocité

Taille plante

Taille fleur

Divers

Variétés

1 à 3

S.imple, D.ouble

P.récoce, T.ardif

P, M  G

Philadelphus Albâtre           (cymosus)

2

1/2 D

T

M

P

Fleurs groupées crème

Philadelphus argyrocalyx

1

S

P

M

P

Fleur en coupe, en grappe

Philadelphus Beauclerck

3

S

T

G

G

Pétales aplatis

Philadelphus Belle Etoile (purpureomac.)

3

S,1/2D

T

M

Macule centrale violine

Philadelphus Bouquet Blanc  (cymosus)

2

1/2 D ,D.

m

M

p

Parfum de muguet

Philadelphus Buckley's Quill

1

D

m

G

m

Fleur chiffonnée

Philadelphus Conquête    (cymosus)

2

S,1/2D

P

G

Fleur en tulipe

Philadelphus coronarius

2

S

m

M

Philadelphus coronarius 'Aureus

2

S

T

M

Feuille dorée

Philadelphus coronarius 'Variegatus'

2

S

m

P

m

Feuille panachée blanc

Philadelphus coronarius zeyheri

1

S

T

M

P

Odeur de muguet

Philadelphus cymosus x

0

S

Fleur étoilée. Origine Chèvreloup

Philadelphus Dame Blanche  (lemoinei)

2

1/2D

m

M

Port arqué

Philadelphus Erectus           (lemoinei) 

3

S

m

P

P

Port étroit

Philadelphus Frosty Morn

1

D

m

M

m

Fleur en pompon

Philadelphus Galahad

3

S

m

M

m

Rameau noir, étamines orangées

Philadelphus Gerbe de Neige  (lemoinei) 

G

Philadelphus Hidden Blush

2

S

m

G

m

Philadelphus incanus

S

G

Calice blanchâtre

Philadelphus Innocence        (lemoinei) 

3

S

m

M

G

Sent le muguet, feuille panachée

Philadelphus inodorus 'Grandiflorus'

1

S

G

G

Fleur en bouquet, à étamines orange

Philadelphus lewisii 'Waterton'

1

1/2D

P

G

P

Fl en petite tulipe étoilée

Philadelphus Manteau d'Hermine   (lem.)

2

D

P

P

m

Philadelphus Marjorie

1

1/2 D

T

G

m

Philadelphus microphyllus

3

S

P

P

P

Parfum fraise-ananas

Philadelphus Mont Blanc     (polyanthus)

3

S

m

P

m

Pétale blanc laiteux

Philadelphus Natchez      (virginalis)

2

1/2D

m

M

m

Fleur chiffonnée

Philadelphus pekinense brachybotrys

2

STG

G

Port souple, fleurs agglomérées

Philadelphus Polar Star

1

1/2 D

m

G

G

Fleur chiffon plus grande que Snowvelvet

Philadelphus purpurascens

2

S

m

M

P

Bouton légèrement rosé

Philadelphus satsumi

1

S

m

M

G

Fleur aplatie et en grappe

Philadelphus Schneesturm    (virginalis) 

2

D,1/2 D

T

G

m

Fleur arrondie

Philadelphus schrenckii

2

S

P

G

P

Etamine saillante

Philadelphus schrenckii var jackii

2

S

P

G

P

Légèrement tomenteux

Philadelphus sericanthus

1

S

T

G

P

Fleurs agglomérées

Philadelphus Silberregen     (lemoinei)

2

S

P

M

m

Parfum de fraise des bois

Philadelphus Snowbelle

2

D

m

P

P

Fleur clochette très dupliquée

Philadelphus Snowgoose

D

P

m

m

Pétales frangées

Philadelphus Snowvelvet

1

D

m

M

G

Grosse fleur double un peu plus parfumée que Polar Star

Philadelphus Sybille   (purpureomacul.)

3

S

m

M

G

Peu vigoureux

Philadelphus tenuifolius

1

S

P

M

G

Philadelphus triflorus

S

T

G

Fleurs clochettes crème crénelées

Philadelphus Virginal (virginalis)

2

1/2D,D.

T

M

G

Parfum de muguet, Fl. Arrondie

Philadelphus White Rock

D

m

P

P

Compact et florifère

Philadelphus Yellow Hill

D

m

M

m

Jeune feuillage doré métallique


Réalisation Rhonalpcom